Revalorisation loyer, comment faire pour opérer selon la norme ?

Vous désirez réduire vos impôts ?

Utilisez le simulateur ci-dessous afin d'obtenir gratuitement une étude personnalisée et bénéficier des meilleurs placements pour défiscaliser !



En France, l’augmentation du montant de loyer pour un investissement locatif est régie par des normes biens définies et plafonnée par différents facteurs.  L’IRL ou encore l’indice de référence des loyers y joue un rôle très important mais le bail, l’année, le montant initial du loyer  sont également à considérer dans le calcul de l’indice. Retrouvez dans cette article comment faire une revalorisation loyer selon la norme.

Procédure de calcule pour l’augmentation de Loyer

Pour mieux faire le calcul augmentation loyer, il est de mise de se baser sur le pourcentage d’IRL  correspondant à l’année de l’augmentation souhaitée.  Comme pour une IRL  de l’année X1  à l’année X2, l’augmentation l’IRL  est de Y%, alors le bailleur a seulement le droit d’augmenter le prix du loyer en variation du montant du loyer initial calculer à base d’Y.  C’est-à-dire qu’il doit appliquer la formule du calcul indice loyer : montant du loyer initial + (montant du loyer x Y%)  = le nouvelle loyer déjà  augmentée.  Il faut seulement que l’acte de revalorisation loyer se trouve dans X2 année pour être légale.

Comment cette revalorisation loyer devrait être appliquée ?

Le calcul revision loyer est applicable d’abord pour le contractant dont le contenu du bail précise le mode de révision des loyers, c’est-à-dire que, le bail mentionne une révision annuelle ou similaire. Cette augmentation est le droit du propriétaire mais il n’est pas obligé de le faire.  Ou encore, s’il souhaite ne le faire que plus tard, il a tout à fait le droit de cumuler l’augmentation en une seule fois les années ou il choisit de ne pas augmenter son loyer.  Seulement, cette cumulation reste au taux d’augmentation mais au montant qu’il n’a pas demandé autrefois.

L’IRL sert à la fois d’horizon aux bailleurs et une protection pour les locataires qui supportent les loyers.  Celui-ci peut se préparer à la revalorisation du loyer et le loueur ne peut pas faire d’abus.

Retrouvez nos articles complémentaires :

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *