Quelles solutions pour défiscaliser efficacement ?

Sous des formes diverses, les dispositifs de défiscalisation sont très nombreux et pratiquement tous les contribuables peuvent en profiter. Toutefois, une défiscalisation ne devient réellement efficace que lorsqu’elle donne la possibilité d’aller au-delà des diminutions de revenu courantes. Cela suppose que l’investisseur connaisse bien son profil et, notamment, son taux marginal d’imposition (TMI).

Comment calculer le TMI

Le calcul du TMI est indispensable avant toute décision d’investissement. Il est différent du taux moyen d’imposition. Il équivaut au taux du barème progressif applicable à la dernière tranche imposable du revenu fiscal. Suivant ce taux, il peut être plus intéressant pour un investisseur de rechercher, soit une réduction d’impôt après le calcul de son revenu fiscal, soit un abattement avant ce calcul.

A titre d’exemple, le TMI applicable à un revenu imposable de 15 000 euros est de 14 %. Si ce revenu augmente de 10 000 euros, le taux d’imposition sur ce revenu complémentaire sera de 14 %. Si le TMI est de 30 % parce que le revenu imposable est de 30 000 euros, le taux d’imposition sur un même revenu complémentaire de 10 000 euros sera de 30 %. Suivant le TMI, il convient alors de comparer la différence de gain fiscal suivant le dispositif de defiscalisation retenu.

Impact du TMI sur la defiscalisation immobilière

En matière de défiscalisation immobilière, il y a, notamment, trois grands dispositifs : la loi pinel, le censi bouvard et la loi malraux.
La defiscalisation de la loi pinel est une réduction d’impôt. Elle s’applique après calcul du revenu fiscal. Elle correspond à un taux annuel de 2 % du prix de revient global de l’investissement pendant au moins 6 ans, mais elle n’est pas reportable. Elle est plus intéressante pour des TMI faibles.
• La réduction d’impôt du censi bouvard est légèrement moins élevée que la loi pinel mais la part de la réduction d’impôt supérieure à l’impôt dû est reportable pendant 6 ans et la TVA est récupérable. Elle est plus intéressante pour des TMI élevés.
• La reduction d’impôt de la loi malraux est plus élevée que le censi bouvard ou la loi pinel, mais elle ne s’applique qu’aux travaux de restauration de biens immobiliers situés dans des zones historiques précises. Elle est intéressante pour des TMI élevés.
La différence d’appréciation entre ces trois dispositifs de défiscalisation, du point de vue du TMI, vient de l’absence de crédit d’impôt. Si la réduction d’impôt qu’ils permettent d’obtenir est supérieure à l’impôt dû, cette différence est ou peut être définitivement perdue, d’où l’intérêt de pouvoir bénéficier d’une réduction importante quand le TMI est élevé.

Autres applications du TMI

La loi monument historique donne droit, par exemple, à des réductions d’impôt, encore plus élevées que celles de la loi malraux. Celles-ci sont très intéressantes quand le TMI dépasse 40 %. Ce n’est là qu’un exemple parmi d’autres et cela illustre bien le fait que la base de toute optimisation fiscale passe par le calcul du TMI.

Les avantages à faire un placement dans une scpi

Aujourd’hui les placements SCPI reviennent en force. La collecte de placement SCPI en 2018 a atteint plus de 2,5 milliards d’euros , c’est un record depuis la création des SCPI immobilier en 1968. Ce chiffre s’explique essentiellement par les tensions économiques, la volatilité des marchés financiers et les rendements continuellement en baisse des assurances-vie en fonds euro en France durant ces dernières années. L’assurance-vie était considérée comme le produit préféré des Français ; malgré cela, la collecte en assurance-vie a diminué…

Pourquoi un placement SCPI

placement SCPIBien que le secteur de l’immobilier donne des signes de faiblesse ces deux dernières années, le rendement d’un placement SCPI résiste bien, contrairement à l’immobilier traditionnel.

À ce jour, le placement SCPI est considéré par la plupart des investisseurs comme une valeur refuge, en témoigne le fort engouement autour d’elles et les niveaux de collecte records.

On peut également citer 2 objectifs à investir dans une SCPI : soit vous investissez dans une SCPI de rendement et du coup vous visez la rentabilité maximum à obtenir des dividendes sur vos parts, soit vous optez pour une SCPI fiscale, et la du coup vous baissez votre note fiscale.

Les avantages d’un placement SCPI

L’engouement pour un placement SCPI peut s’expliquer par plusieurs raisons, dont en voici les plus représentatives :

– un placement SCPI présente des caractéristiques défiant toutes concurrence par rapport aux produits d’épargnes traditionnels.

– Un placement SCPI propose des rendements atteignant plus de 5,7 % alors que les assurances-vie versent des rendements moyens de l’ordre de 3,7 % (hors frais de gestion).

– Un placement SCPI cumulent les attraits de l’immobilier et affichent un couple rendement-risque très attractif.
les épargnants n’ont aucun souci de gestion en investissant en SCPI.

Aujourd’hui, suite aux évolutions de la conjoncture et notamment des normes environnementales, il est judicieux de se concentrer sur un placement SCPI récent qui ne possède pas de vieux immeubles qui pourraient vous faire payer cher ces prochaines évolutions.

Un placement SCPI considéré comme «neuf» a pour objectif de tirer vers le haut le niveau des loyers grâce à une réduction des charges de fonctionnement des immeubles. N’hésitez pas à faire une simulation de défiscalisation pour profiter des meilleures SCPI.

Les SCPI fiscales pour les personnes qui souhaitent défiscaliser

Pour les personnes qui visent les SCPI pour réduire leur fiscalité alors il existe la SCPI Fiscale, celle-ci va permettre de neutraliser les revenus fonciers. Dit en d’autres mots, l’objectif sera de déduire le plus de frais possible afin de réduire le revenu net imposable. Vous en retrouvez au nombre de 4 sur le marché : la Scpi Malraux, la Scpi Monuments Historisques, Scpi Pinel et la Scpi Déficit Foncier. Zoom sur ces 4 investissements :

La Scpi Malraux :

Une SCPI Malraux permettra de bénéficier du programme de défiscalisation Malraux, soit déduire de son avis d’imposition les travaux de rénovation éligibles en fonction de la location du bien a réhabilité, la réduction pourra atteindre de 22 à 30 %. Pour profiter de la Scpi Malraux le détenteur de part s’engage à les garder au minimum pendant 15 ans.

La Scpi Pinel

Une SCPI Pinel va permettre aux investisseurs de financer des bien immobilier éligibles au dispositif Pinel, c’est à dire des logements neufs, dans une zone rentrant dans la loi Pinel, et en respectant des conditions de performance énergétique. La réduction fiscale dont peuvent profiter les associés va dépendre de l’engagement de location au préalable décidée par l’entreprise de gestion : de 12 à 21 % sur une période de 6 à 12 ans. La réduction est calculée sur 100 % du montant de la souscription.

La Scpi Monuments Historiques

Le détenteur de part de ce type de SCPI va pouvoir profiter du dispositif de défiscalisation Monuments Historiques, c’est à dire qu’il va investir par l’intermédiaire de la société de gestion dans des immeubles qui sont inscrits à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historique. Cela lui permettra de déduire la totalité de sa quote-part sur les travaux qui y seront réalisés sans aucun plafond.

La Scpi Déficit Foncier

 

Ce type de SCPI fiscale va permettre de profiter du dispositif fiscal du déficit foncier. La SCPI investira donc dans des biens immobiliers ayant comme objectif à terme de subir une rénovation. Le programme de défiscalisation du déficit foncier permettra donc de déduire jusqu’à 10 700 € maximum sur ses revenus fonciers et d’impacter le déficit lié aux intérêts du crédit sur ses revenus fonciers.

Plus d’informations et des avis sur les Scpi sur le site https://optimiser-son-budget.com/meilleur-scpi-rendement-acheter-avis/

 

La démarche de la simulation de prêt hypothécaire !

Souscrire à un crédit doit être un choix bien réfléchi, et plus particulièrement lorsque la créance va mettre en jeu le patrimoine actif du débiteur. C’est le cas notamment lorsque vous décidez de vous lancer dans un prêt hypothécaire. Ainsi, il est important de bien examiner le cas. Nous vous proposons aujourd’hui la simulation de crédit, notamment la simulation de prêt hypothécaire rapide et sans engagement.

Comprenons le concept de la simulation de prêt

Il faut toujours commencer par vous informer sur les conditions et les modalités des offres que vous propose chaque établissement et faire jouer la concurrence en conséquence. En effet, à chaque établissement, des offres et des taux d’intérêt différents sont toujours assortis différemment. Le principe est donc le suivant : vous devez sélectionner les taux les plus bas pour vous assurer de rembourser l’emprunt.

Pour ce faire, nous vous conseillons la simulation de crédit en ligne. C’est un procédé disponible sur plusieurs sites des établissements de crédit, qui est gratuit et sans engagement. Le plus grand avantage à l’utiliser est tout simplement le gain de temps qu’il va vous offrir, car en quelques clics seulement, vous aurez connaissance des taux requis pour la totalité du crédit et la durée du prêt.

Comment fonctionne la simulation de prêt hypothécaire ?

La simulation de prêt hypothécaire est à utiliser pour avoir un rendu précis de votre situation financière future, à l’issue du prêt. Pour ce faire, l’outil en ligne va avoir besoin de certaines informations. L’emprunteur va les saisir sur un formulaire qui lui est présenté. Comme il s’agit d’une question de crédit, les informations seront relatives au profil de l’emprunteur. Le simulateur de crédit en ligne aura besoin d’avoir connaissance de ses besoins financiers, de ses charges et des revenus dont il dispose. Ensuite, le simulateur va se charger de trouver et de comparer les offres correspondantes avant de les présenter au futur débiteur. A l’issue de cette simulation, c’est un devis précis qui va sortir, notamment relatant les mensualités à régler, la durée du prêt et les taux qui y seront assortis.

Les simulateurs sont appelés à travailler avec de nombreux établissements, n’ayez crainte quant à l’étendue des offres proposées.

Le simulateur de prêt hypothécaire : gratuit et facilement accessible.

La simulation de prêt hypothécaire rapide et sans engagement est le procédé le plus pratique de tous. C’est un instrument en ligne, disponible au niveau des différents établissements de crédit en ligne. Vous pouvez ainsi vous en servir seulement préalablement à votre demande de crédit, notamment lors de la recherche de celui-ci. En même temps, le simulateur peut également se charger d’envoyer la demande à votre place si vous le souhaitez. Dans tous les cas, il faut savoir que la simulation est une solution alternative à tous les déplacements que requièrent les banques traditionnelles. Non seulement les informations sont rapides et précises, mais en plus, vous n’aurez pas à vous déplacer.

Acheter un bien en loi Pinel à Marseille : quelles opportunités ?

Marseille : ville de la Côte d’Azur, premier port français. Elle représente une des communes aux caractéristiques attrayantes en termes d’investissement en loi Pinel. La ville compte près de 900 000 habitants et enregistre une densité démographique d’environ 5 700 habitants au kilomètre carré.

La ville de Marseille est particulièrement appréciée pour son climat ensoleillé, pour la diversité de ses nombreux quartiers ainsi que pour les opportunités qu’offrent les futurs secteurs en cours d’aménagement et d’urbanisation. Pour réussir son investissement en loi Pinel sur la ville de Marseille : suivez le guide.

Rappel sur la loi Pinel

marseilleRappelons le principe de la loi Pinel. Il s’agit d’un dispositif défiscalisant destiné à tout particulier souhaitant faire baisser son impôt sur le revenu. Le calcul de ladite réduction est basé sur la durée de l’engagement : elle est de 12% si l’investisseur choisit d’exploiter le bien pendant 6 ans, de 18% pendant 9 ans et de 21% pendant 12 ans.

Certaines conditions d’éligibilité sont prises en compte, dont l’emplacement du bien : il sera obligatoirement situé dans une des zones dont le découpage a été réalisé par le Ministère de la Cohésion des territoires. Le bien occupé à titre de logement principal du locataire répondra aux normes de la règlementation thermique RT 2012 et du label BBC 2005 : en d’autres termes, il doit être neuf. Le loueur est également appelé à respecter le plafond des loyers autorisé et à tenir compte des ressources de son locataire.

Marseille, classée zone A

Marseille fait partie des communes de la zone A en raison de la forte demande en logements, de plus en plus croissante depuis les deux dernières années. Le plafond des loyers est de 12,49 euros par mètre carré. Un certain plafond est observé quant au prix de l’acquisition du bien : celui du mètre carré par conséquent ne doit pas excéder les 5500 euros.

À titre indicatif, le loyer maximal applicable est de 620 euros pour un studio d’environ 25 mètres carrés loué dans les principaux quartiers résidentiels de Marseille, alors qu’un appartement de type T4 sera facturé à environ 1410 euros. Le loyer est en revanche de 490 euros pour un studio implanté dans les quartiers traditionnels et moins chics, tandis qu’un T4 se louera à 1130 euros.

Le nouveau visage de Marseille

A travers aménagements et mise en route de nouveaux projets immobiliers, Marseille s’affirme à travers la naissance de nombreux quartiers récents, tels que la Joliette, le nouveau quartier d’affaires, ainsi que la Cité de la Méditerranée, un important projet immobilier de plus de 100 hectares bientôt sorti de terre.

Dans le nord, le quartier de Sainte-Marthe et l’îlot Allar accueilleront de nombreux projets immobiliers reposant sur l’éducation. La Cité Malpassé figure aussi dans la ligne de mire des projets de rénovation avec l’ouverture de plusieurs établissements de santé, et ce, après la démolition de la Tour B en 2016.

La Castellane, dans le sud, représente aussi la cible d’importants travaux de restauration, de transformation et d’embellissement. Ce, afin de mettre en avant ses principaux atouts, dont son emplacement stratégique qui lui vaudra son titre de future métropole à fort potentiel économique et culturel.

Plusieurs magnifiques écoquartiers commencent également à voir le jour dans de nombreux secteurs marseillais. Les axes routiers connaissent quant à eux un aménagement particulier, tel que l’autoroute A7 d’une part et le trajet du tramway sur l’avenue de la République d’autre part.

Les avantages de la loi Pinel

Outre la possibilité de défiscaliser, la loi Pinel est une ouverture sur de multiples avantages pour l’investisseur. En premier lieu, l’absence de risques locatifs : Marseille se distingue par son importante densité démographique.

À la fin de la période d’engagement, si l’investisseur le décide, le bien sera revendu avec l’éventualité de réaliser une certaine plus-value, toujours en raison de son emplacement stratégique. Il est alors judicieux de s’assurer de la proximité des commerces et des réseaux de connexion routière avant son acquisition.

Selon la loi, il est autorisé de faire louer l’immobilier sous Pinel à des membres de sa famille, en respectant toutefois certaines conditions, telles que la non-appartenance du loueur et du locataire au même foyer fiscal.

Suivre le modèle des riches pour assurer ses avoirs

L’air n’est plus à la paresse, et ce que vous soyez un nouveau riche ou un particulier avec un niveau de vie tout à fait normal. En effet, même si vous ne devez pas craindre les fins de mois difficiles, il reste de rigueur de faire des placements pour assurer la stabilité de vos finances, et ce pour du long terme. En plus, les taux d’imposition sont maintenant plus importants que jamais. Autant en profiter davantage pour en tirer profit.

defiscaliser avec l'immobilier

 

L’investissement dans l’immobilier : une valeur sûre

Pour une fortune de 20 millions d’euros, vous aurez à payer chaque année 250 000 euros au trésor public. Vous devez donc trouver un moyen pour assurer vos avoirs. Et quoi de mieux placer pour ce faire que de pencher pour l’immobilier ?

Il n’est pas simplement question ici d’acheter une maison principale. Les placements dans le secteur de l’immobilier sont très diversifiés. La plupart des personnes optent maintenant pour les investissements à but locatif. Et pour cause, en plus de vous apporter quelques avantages en matière de défiscalisation, ce type de placement vous apporte des rendements bruts tous les mois. De quoi assurer votre stabilité financière que le marché soit ou non volatile.

Vivre ses passions à bon escient

Outre des placements comme la pierre, les obligations et les assurances-vie, certains riches ont aussi opté pour une vie de luxe afin d’assurer leurs avoirs. Voiture haut de gamme, vin hors de prix, bijoux de collection, bateaux et autres : ce sont les nouveaux placements à la mode qui peuvent prendre de la valeur au fil des années. Mais pour en assurer le rendement, encore faut-il se faire bien accompagné. Ainsi, avant une quelconque décision de placement, vaut-mieux demander l’avis d’un expert en la matière qui sera apte à vous orienter pour ne pas vous tromper de choix.

Vous en avez marre que le fisc vous prend une grande partie de votre argent par année ? Vous savez pourtant que ne pouvez pas y échapper ! Mais que diriez-vous d’en réduire le prix ? Il suffit de quelques techniques pour une bonne optimisation fiscale. Les détails.

Qu’est-ce qu’on entend par optimisation fiscale ?

En règle général, optimiser signifie augmenter et rendre meilleur. En tout cas, une optimisation fiscale ne veut pas pour autant dire augmenter ses impôts. Bien au contraire, on attend ici l’effet inverse. Quand on parle d’optimisation fiscale, on attire votre attention sur les techniques à mettre en place afin de réduire les prélèvements annuels sur votre compte. Des astuces simples mais efficaces qui amélioreront votre situation par rapport au paiement de vos impôts.

Comment faire pour une optimisation fiscale ?

Plusieurs astuces peuvent être utilisées pour une bonne optimisation fiscale. Ce peut être par l’augmentation des charges qui vous incombent au quotidien. Sachez que les pensions alimentaires en tout genre peuvent être déduites de votre niche fiscale. Ce peut être envers les parents, envers les enfants ou encore les personnes majeures à charge.

Mais la technique prouvée être efficace, et qui vous est conseillé c’est de faire des placements. En ce sens, trois possibilités s’offrent à vous :

–        Les épargnes retraites à hauteur de 10 % du salaire mensuel.

–        Les assurances vies, qui pourront vous faire profiter de meilleures conditions fiscales

–        Et les investissements immobiliers avec des dispositifs de défiscalisation. Ce peut être la loi Pinel qui s’accorde avec les placements à but locatif et pour certaines catégories de bien par exemple. Certaines techniques pour défiscaliser pourront même se faire à crédit, comme cela vous ne touchez pas à votre épargne et vous pouvez continuer de faire fructifier votre argent, encore faut-il trouver le meilleur taux pour un maximum de rentabilité, des sites comparateur de taux comme credifina.com pourront vous aider dans cette tâche.

Ce sont les plus renommés des techniques d’optimisation d’impôts. Ce qui n’empêchera pas votre gestionnaire de patrimoine de vous en proposer d’autres. Après tout, il existe certaines actions d’entreprise qui peut aussi être défiscalisée.