Faire un bon rendement locatif

Vous désirez réduire vos impôts ?

Utilisez le simulateur ci-dessous afin d'obtenir gratuitement une étude personnalisée et bénéficier des meilleurs placements pour défiscaliser !



Vous souhaitez faire un rendement locatif important sur votre investissement immobilier. Dans cet article vous trouverez quelques conseils incontournables pour bien choisir son bien immobilier neuf ou ancien.

Investissement immobilier pour un bon rendement locatif

Le rendement locatif correspond au rapport entre le loyer annuel (hors charges) et le prix d’achat (hors frais).

La rentabilité locative dépend principalement de l’emplacement : plus l’investissement se trouve dans une commune cotée, moins le rendement est bon. Inversement, certaines communes à potentiel de développement offrent des prix très raisonnables et un excellent rendement locatif.

Il convient, afin de déterminer la rentabilité investissement locatif, de bien valider la cohérence du montant du loyer, l’existence d’une demande locative soutenue et solvable, ainsi que le respect des plafonds Pinel.

Il n’y a pas a priori de meilleure option pour un rendement locatif. Votre choix doit être déterminé précisément en fonction d’au moins 3 critères :

- Les plafonds de loyers comparés aux loyers de marché

- Votre situation fiscale (tranche marginale d’imposition, revenus fonciers excédentaires existants …)

- Le mode de financement (apport, prêt In Fine ou amortissable, …) Seule une étude fiscale de votre situation et un montage adapté vous permettront d’optimiser l’opération et de faire le meilleur choix.

Attention à ne pas être trop rapidement imposé sur les loyers générés !

La date de livraison du bien immobilier locatif

Certains investisseurs souhaitent une livraison rapide afin de commencer à défiscaliser très rapidement et obtenir un rendement immobilier.

Il convient absolument de garder à l’esprit que les bonnes opérations se vendent très rapidement (parfois en quelques jours) et souvent deux ans avant la livraison.

Un retour de lot (argument souvent mis en avant pour justifier qu’un appartement soit toujours en vente) est toujours possible, mais seulement quelques mois après le lancement. Il faut considérer qu’une commercialisation rapide au lancement de l’opération présage souvent d’une revente aisée au terme de l’opération.

Les pièges à éviter pour une bonne rentabilité locative :

Déplacez-vous toujours sur les terrains que l’on vous propose et validez l’existence d’une commercialisation en résidence principale à des prix équivalents à ceux que l’on vous propose.

Ce point est important pour votre futur rendement locatif car il permet de valider :

- Que le prix proposé est en adéquation avec le marché immobilier local de l’accession à la propriété

- Que l’immeuble ne sera pas habité uniquement par des locataires qui prennent parfois moins soin des parties communes

- Les propriétaires habitants s’impliquent souvent plus dans la gestion de la copropriété et sont souvent plus assidus aux assemblées générales. C’est un point rassurant concernant la sortie de l’opération : effectivement si des accédant ont acheté sur plan au même prix que vous, la revente devrait être aisée

Si vous suivez ces quelques conseils, vous pourrez espérer faire un bon investissement locatif avec un rendement locatif intéressant.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars Cette page a été notée 1 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Notez la vous aussi.
Loading...

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *