Credit d’impot sur les intérêts d’emprunt

Vous désirez réduire vos impôts ?

Utilisez le simulateur ci-dessous afin d'obtenir gratuitement une étude personnalisée et bénéficier des meilleurs placements pour défiscaliser !



Lorsque vous achetez ou faites construire votre résidence principale, l’Etat français vous accorde un credit d’impot relatif aux intérêts d’emprunt de votre crédit immobilier. Voici comment profiter de cette transaction immobilière pour payer moins d’impôts.

Fonctionnement du credit d’impot sur les intérêts de votre prêt

Lorsque vous contractez un prêt immobilier, votre banque perçoit des intérêts qui sont calculés en fonction du montant emprunté et du taux d’intérêt qui s’applique. Ces intérêts, souvent assez lourds dans le montant final de la transaction (le prix d’achat total de votre bien) ouvrent des droits à un crédit d’impôt : vous pouvez payer moins d’impôts en devant propriétaire de votre résidence principale ! Il y a bien sûr quelques limites : seules les 5 premières années d’intérêt sont prises en compte pour le calcul de ce credit d impot immobilier. Cela n’est valable que pour l’acquisition (construction comprise) de votre résidence principale.

Ce credit impot est destiné aux personnes qui ont contracté un ou plusieurs crédits pour acquérir ou faire construire leur habitation principale selon les critères suivants :

- Pour les achats, l’acte authentique doit avoir été signé au plus tôt le 6 mai 2007
- Pour les logements construits, la déclaration d’ouverture de chantier a été effectuée au plus tôt le 6 mai 2007.

Taux du crédit d’impôt

La première année, ce sont 40% des intérêts que vous avez payés qui sont déduits de vos impôts sur le revenu, sous la forme d’un credit d’impot 2015. Pour chacune des 4 années qui suivent, 20% du montant des intérêt sera déduit de vos impôts. La base de la reduction impot est calculée à partir des intérêts payés les cinq premières années de remboursement du prêt. Les frais et cotisations d’assurances liées à votre crédit immobilier ne sont pas prises en compte.

Il y a un plafond de credit d’impot :

3 750 € pour une personne célibataire, divorcée ou veuve
7 500 € pour un couple soumis à imposition commune (marié ou pacsé).
Ce plafond est majoré d’une prime de 500 euros par personne à charge (dans le cas d’un divorce, la prime de plafond est de 250 euros pour les enfants en résidence alternée).

Par exemple, une personne célibataire pourra déduire 1500 € (3750 € * 40 %). Pour un couple avec deux enfants, le plafond du crédit d’impôt auquel donnent droit les intérêts d’emprunt sera au maximum de 3400 € (7500 € + 500×2 x 40 %).

Comment bénéficier du credit d’impot sur les intérêts d’emprunt ?

C’est au moment de votre déclaration de revenus que vous devez préciser que vous avez droit à un credit d’impot au titre d’intérêts d’emprunt. Dans le fameux formulaire 2042 (le formulaire de déclaration de revenus), précisez  que pour la 1ere année de remboursement de votre crédit : case VY, pour les 4 années suivantes : case VZ

Votre credit d’impot sera alors calculé automatiquement et déduit du montant de l’impôt sur le revenu à payer. Puisqu’on parle bien d’un crédit d’impôt et non d’une réduction, si le montant de l’impôt est inférieur au crédit d’impot, l’excédent vous sera remboursé sans démarche supplémentaire.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...
Les dernières recherches:
  • calcul credit impots interets d emprunt