Conseils pour alléger votre ISF

Vous désirez réduire vos impôts ?

Utilisez le simulateur ci-dessous afin d'obtenir gratuitement une étude personnalisée et bénéficier des meilleurs placements pour défiscaliser !



Le démembrement et la constitution de sociétés civiles immobilières sont les deux mamelles le plus souvent traitées pour alléger l’impôt sur la fortune. Ce sont des notions à manier avec prudence, il faut être bien conseillé et ne pas lésiner sur les honoraires des fiscalistes. Bref, le bricolage n’est pas permis car, sinon, le remède risque de se révéler pire que le mal. Mais voici quelques autres pistes simples à explorer.

Quelques mètres carrés de votre résidence en outil de travail

Chef d’entreprise ou profession libérale, vous pouvez retrancher quelques mètres carrés de votre résidence principale. Comment ? En achetant une partie de votre bien immobilier en destination professionnel. Cette astuce est profitable dans le cadre d’une acquisition. Vous avez, par exemple, les moyens de payer 180 m2 cash et vous en prenez 220 m2 dont 40 m2 à usage professionnel. Pour les 40 m2 restants, vous souscrivez un emprunt. Celui-ci sera déductible de vos revenus professionnels. Quant aux 40 m2 supplémentaires, ils feront partie de votre patrimoine professionnel et échapperont donc à l’ISF. Sur le plan professionnel, vous amortirez la partie construction de votre acquisition.

Revers de la médaille, vous n’aurez pas droit à l’exonération de plus-value au bout de quinze ans sur cette partie professionnelle.

Pacte d’actionnaire : un pour tous et tous pour un

La loi Dutreil a, entre autre objet, pour but d’alléger l’impôt sur la fortune des actionnaires n’ayant pas de fonction de direction. En effet, les actionnaires des groupes familiaux cotés sans fonction opérationnelle acquittent l’impôt sur la fortune. La pilule est amère dès lors que les revenus, donc les dividendes, sont inférieurs à cet impôt. L’éclatement de l’empire Taittinger en 2005 était notamment dû à la lassitude de certains membres de la famille tenus de porter à bout de bras leurs actions.

La loi Dutreil prévoit une exonération de 50 % de l’ISF, dans la mesure où il existe un pacte d’actionnaires. Un des dirigeants de l’entreprise doit figurer parmi les signataires du pacte. Celui-ci doit porter sur 20 % des parts pour une société cotée (34 % dans les autres cas). Les titres doivent être bloqués durant six ans. Mais, attention, la rupture du pacte par l’un des associés entraîne la remise en cause de l’exonération pour tous les autres.

Une dette certaine est déductible

Vous avez prévu des travaux immobiliers ? Acceptez les devis en fin d’année. Ils deviendront déductibles car la dette devient certaine, même si ces travaux ne sont exécutés que l’année suivante.

Dans le chapitre des dettes, n’oubliez pas non plus de porter au passif déductible les dépôts de garantie de vos locataires.

Démembrez-vous en viager

Le viager est une autre forme de démembrement. Si vous achetez un bien en viager, la valeur de la capitalisation des rentes est à porter au passif. Vous la déduisez donc. En revanche, si vous vendez un bien en viager, vous devez déclarer la valeur correspondant à la capitalisation de la rente, ainsi que l’usufruit si vous restez dans les lieux.

Retrouvez également notre article, Defiscaliser pour réduire son ISF

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars Cette page a été notée 1 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Notez la vous aussi.
Loading...
Les dernières recherches:
  • astuces pour alleger isf

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *